Cliss XXI : une informatique libre, sociale et solidaire
Vous êtes ici : Accueil » Éducation populaire » Penser ensemble » Penser ensemble : « Voilà pourquoi on meurt »

Penser ensemble : « Voilà pourquoi on meurt »

Des mines de l’ex-Katanga aux batteries de nos smartphones

D 16 février 2016


agrandir

L’emprise numérique : « Voilà pourquoi on meurt »
Débat « Penser ensemble »
Samedi 5 mars 2016 à 10h
Le LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin

À 14h au même endroit, foire aux install’. Venez avant 15h30 si vous avez beaucoup à faire.

Qu’y a-t-il derrière nos ordinateurs, tablettes et smartphones ? Dans quelles conditions sociales et environnementales sont-ils produits ? Cliss XXI vous propose, en collaboration avec Amnesty International, de « penser ensemble » l’aspect matériel de notre dépendance au numérique, autour de la campagne de l’ONG.

Les appareils portable que nous utilisons sont dotés de batteries pour lesquelles l’extraction du cobalt est nécessaire. Ce métal, qui n’est pas extrait dans des zones en guerre, échappe à toute volonté de légiférer sur le plan international. De mines artisanales dans le sud de la République démocratique du Congo (ex-Katanga), où travaillent notamment des enfants dans des conditions dangereuses et toxiques, on le retrouve dans la chaîne d’approvisionnement des multinationales de l’électronique.

Amnesty International vient de publier « Voilà pourquoi on meurt » (janvier 2016), un rapport qui documente ces conditions de travail locales et la filière qui fait transiter le cobalt, via des négociants locaux et des firmes chinoises de métaux, vers les usines asiatiques qui produisent les batteries. En l’absence de toute obligation de transparence sur leurs approvisionnements, les multinationales de l’électronique ferment les yeux sur la provenance du cobalt.

Au-delà de l’appel à la responsabilité des firmes et des États, Cliss XXI souhaite lever le voile d’une emprise numérique qu’on présente souvent comme « dématérialisée », voire écologique. Discutons-en ensemble autour d’une intervention de Jacques Viers, membre du secrétariat national et de la commission « Acteurs économiques, pauvreté et droits humains » à Amnesty International.

Au LAG, 23 avenue Jean Jaurès à Liévin

Nous vous proposons également de découvrir dans la bibliothèque de Cliss XXI les ouvrages suivants :

Minerais de sang. Les esclaves du monde moderne, Christophe Boltanski, Folio Gallimard, 2014
sur l’extraction de la cassitérite

La machine est ton seigneur et maître, Yang, Jenny Chang et Xi Lizhi, édité et traduit par Celia Izoard, Agone, 2015
sur la fabrication d’équipements électroniques dans les usines de Foxconn en Chine

La Face cachée du numérique, Fabrice Flipo, Michelle Dobré et Marion Michot, L’Échappée, 2013
sur l’impact environnement des TIC

La Tyrannie technologique, Guillaume Carnino, Pièces et mains-d’œuvre, Celia Izoard, Cédric Biagini, L’Échappée, 2007


Voir en ligne : Penser ensemble : l’emprise numérique