Cliss XXI : une informatique libre, sociale et solidaire
Vous êtes ici : Accueil » Éducation populaire » Penser ensemble » L’éducation populaire en questions : adaptation-récupération, ou (...)

L’éducation populaire en questions : adaptation-récupération, ou transformation-émancipation ?

D 18 décembre 2017


agrandir

Un échange Penser ensemble, avec Adeline de Lépinay, les 9 et 10 février 2018

Les pratiques d’éducation populaire, dans leur angle "pouvoir d’agir" (incitations à la participation et à l’implication, valorisation du conflit dans la démocratie, auto-organisation), sont émancipatrices mais ne sont-elles pas par ailleurs récupérables par le néolibéralisme ?

Agir pour améliorer la réalité immédiate, en maîtriser les codes pour mieux en jouer, sont des attitudes qui nécessitent de s’adapter au contexte existant. Jusqu’où faire avec la contradiction entre adaptation au système et transformation sociale ?

Telles sont les questions que nous nous proposons d’aborder à l’occasion de notre prochain débat Penser ensemble.

Pour nous accompagner dans ces échanges, nous avons invité Adeline de Lépinay. Adeline s’intéresse notamment au lien entre l’aide (travail social, soutien légal, gestion de l’urgence), l’éducation populaire, et les luttes sociales (pour gagner de nouveaux droits et transformer la société).
De retour des États-Unis, elle pourra témoigner de l’influence de la culture de l’organizing, qui y est très forte. L’organizing désigne le processus volontariste pour monter des organisations de masse, mis en oeuvre grâce à des permanents appelés organizers, et qui à la fois crée le cadre et nécessite de développer des dynamiques d’éducation populaire avec les gens.

En pratique

Ces prochains débats Penser ensemble se tiennent les 9 et 10 février 2018 :

Pour se préparer à ces échanges Penser ensemble

Quelques liens :